Archives pour mai 2011

Dans le monde du street art, il y a la capitale historique, New York. Les incontournables comme Bristol ou Berlin. Et désormais, Vitry-sur-Seine. Depuis deux ans, la petite ville de 85000 âmes s’est hissée au rang des capitales reconnues dans le monde entier pour ses murs foisonnant d’œuvres en tout genre.
Plus de 400 pochoirs ou graffs signés d’une cinquantaine d’artistes qui font aujourd’hui l’objet d’un livre intitulé « Vitry vit le street art ».
En dédicace et en vente exceptionnelle demain lors de la Fête du lilas, cet ouvrage sort à l’échelle nationale dans deux mois.
Réalisé à partir des textes d’une habitante, Juliette Rouly, et de deux photographes indépendantes passionnées, Brigitte Silhol et Nath Oxygène, « Vitry vit le street art » est aussi dédicacé par l’artiste Christian Guémy alias C215, installé dans la ville et à l’origine du mouvement pictural né à Vitry depuis 2009 (voir ci-dessous). Car on se déplace aujourd’hui de toute l’Europe mais aussi d’Amérique latine pour venir graffer dans le Val-de-Marne. Des artistes reconnus comme le Belge ROA, les Brésiliens Claudio Ethos ou Nunca et l’Italienne Alice Pasquini préfèrent la banlieue à Paris et posent ici leurs valises le temps d’un week-end pour embellir et mettre des touches de couleurs bienvenues sur les murs. Et qu’en dit-on du côté de la municipalité? « On pose un regard bienveillant sur ces œuvres tant que c’est du bon travail », conçoit Bruno David, en charge de la culture à la ville.
Par endroits, les institutions se sont même entendues avec les artistes pour qu’ils interviennent; c’est notamment le cas sur la dalle Robespierre, place enclavée et entourée de tours dans le centre où le bailleur social de la Semise se félicite du travail réalisé. « Mais attention, on n’encourage pas les jeunes à se munir de leurs bombes de peinture! » prévient Bruno David.
Les artistes, également, ouvrent l’œil pour que leurs petits frères et sœurs n’aillent pas s’exercer sur les sites publics. Alors, si vous voulez tenter la balade, inutile d’aller chercher bien loin. Il suffit d’ouvrir l’œil dès la sortie de la gare RER. Au détour d’une rue, d’une boîte aux lettres ou d’un rideau coulissant, vous serez alors happé par un monde peuplé de dragons blancs et autres personnages fantasmagoriques.

source « Le Parisien »

http://www.opusdelits.com/achat/produit_details.php?id=49

Share on Facebook

Comments Commentaires fermés


« 3ktorz » acrylique sur toile 200×250 cm 2011

Share on Facebook

Comments Commentaires fermés

EMPREINTES URBAINES
UNE EXPOSITION, UNE VENTE AUX ENCHÈRES

A l’initiative de SOS RACISME, 84 grands artistes internationaux de Street Art, réunis autour du thème plus que jamais actuel de « Touche pas à mon pote », exposent leurs œuvres du samedi 28 au lundi 30 mai 2011 au PALAIS d’IÉNA.
Grâce à la générosité des artistes de la planète SOS Racisme, cette exposition, dont l’entrée est gratuite, aura pour conclusion une vente aux enchères caritative. Les bénéfices seront reversés à l’association (trois quarts de la vente seront versés au profit de SOS Racisme, et un quart aux artistes).
Après le Palais de Tokyo en 2010, ce projet culturel sans précédent a pour décor l’architecture mythique de l’édifice conçu par Auguste Perret : le Palais d’Iéna, gracieusement mis à disposition par le Conseil Économique, Social et Environnemental.
Durant 3 jours, ce lieu offre un contraste magique, à la croisée des générations et des disciplines les plus novatrices, créant un lien au-delà des appartenances sociales, un pont du « Vivre Ensemble ».
Pierre Bergé, parrain de SOS RACISME, Antoine Godeau, commissaire priseur de la maison de vente Pierre Bergé et associés, les experts Véronique Mesnager et Alain-Dominique Gallizia, Jean-Paul Delevoye, Président du CESE ainsi que tous les autres bénévoles feront de ce projet l’évènement culturel phare de l’actualité parisienne en matière d’art contemporain.

Une œuvre exceptionnelle est mise en vente « Gangsterizm; Rammelzee and Jean-Michel Basquiat ».
Composition commune de STEPHEN TORTON et de TOXIC, l’un artiste photographe, assistant de Jean-Michel Basquiat, l’autre compagnon de route de Basquiat et Rammelzee à New York.

84 ARTISTES PEINTRES, SCULPTEURS, COLLEURS, GRAFFEURS,
ISSUS DE L’URBAN ART :
Alex Mac, Antoine Stevens, Artof Popof, Ash, Axe, Bruce, Cédric Lollia, Colorz, Crash,
Da Cruz, Dize, Ella and Pitr, Emilie, Evazé (No Rules Corp), EZP, Fenx, FKDL, Fluke, Fridriks, Gérard Faure, Gregos, Guillaume Mathivet, Ikon, Jace, Jay One Ramier,
Jeff Aérosol, Jerome Mesnager, Jérôme Gulon, Joe J, Kashink, Keo, Kongo, Kool Koor, Kouka, L.N.2.3, Lazoo, Le Cyklop, Like, Liliwenn, Manu DSK, Mimi the Clown, Mist, Monkey, Mosko et Associes, Myré 3DT, Nebay, Nasty, Nelone TAP, Nemi UHU, Nice Art, Nixon, Nourou Naro, Omen, Oskar TAP, Paella, Paul Santoleri, Philippe Bonan, Pioc PPC, Poes, Quik, Sane 2, Scan, Seize Happywallmaker, Shaka et Nosbé, Shuck One, Sife 3DT,
Sir (No Rules Corp), Smack, Sonic, Stare, Stephen Torton et Toxic, STF, Swen 93MC,
Thomas Canto, Titi from Paris, Tore, Toxic, Tworode, Weane 3DT, Xoer 3DT, Yeemd, YZ, Zek et Zilon.
Le catalogue de l’exposition est disponible en ligne sur le site internet de la maison de vente Pierre Bergé et associés : www.pba-auctions.com.

Exposition, signatures et dédicaces :
samedi 28 et dimanche 29 mai de 11h à 21h
lundi 30 mai de 11h à 14h

Vente aux enchères : lundi 30 mai à 19h

A propos de SOS Racisme :
Depuis 1984, SOS Racisme défend les valeurs républicaines en luttant sans relâche contre les logiques de ghettoïsation, contre les discriminations et pour promouvoir le mieux vivre ensemble.

Le bénéfice de cette vente permettra d’engager des actions concrètes pour améliorer l’accès de tous à l’Emploi, à l’Education, au Logement et à la Justice.

La vente de l’année dernière a permis de monter des centaines de procédures judiciaires pour faire rétablir dans leur dignité les victimes de racisme, et d’instruire près de 2000 dossiers de lutte contre les discriminations.

Cela a aussi permis à SOS Racisme de lancer un nouveau programme d’intervention en milieu scolaire à destination des élèves de troisième.

Cette année les bénéfices de la vente vont revêtir une importance particulière : en effet les pouvoirs publics ont coupé massivement les subventions mettant en péril la principale organisation antiraciste en France.

AIDEZ-NOUS À POURSUIVRE NOS ACTIONS !
www.sos-racisme.org – 51, avenue de Flandre – 75019 PARIS – 01.40.35.36.55

INFORMATIONS PRATIQUES :

Palais d’Iéna
Siège du Conseil Économique, Social et Environnemental
9 place d’Iéna – 75016 Paris
Accès : Bus n°32, 63, 82 (Iéna), / Métro ligne 6 (Trocadéro) et 9 (Iéna)

Share on Facebook

Comments Commentaires fermés